Corpus épigraphique bourguignon

Responsables Eliana Magnani (CNRS – LaMOP), Estelle Ingrand-Varenne (CNRS – CESCM)

Avec le soutien de COSME2, deux équipes partenaires supportant des programmes de recherches consolidés, le Corpus des Inscriptions de la France Médiévale (CIFM) et le Corpus Burgundiae Medii Aevi (CBMA) ont mis en place le projet commun de réalisation du « Corpus épigraphique bourguignon ».

En 2018, les inscriptions épigraphiques du VIIIe au XIIIe siècle, publiées entre 1997 et 2000 dans les volumes 19 (Jura, Nièvre, Saône-et-Loire), 20 (Côte-d’Or) et 21 (Yonne) du Corpus des Inscriptions de la France Médiévale ont été extraites, corrigées et complétées par les inscriptions répertoriées par l’équipe d’épigraphistes poitevins mais qui demeuraient inédites, notamment celles des XIIIe, XIVe et XVe siècles[1]. Par ce travail préliminaire à l’intégration des textes à la base des données des CBMA, 1 418 inscriptions en latin et en français ont été réunies (417 publiées et 947 inédites)[2]. Le traitement de cet ensemble (dont sa lemmatisation), alors qu’il pose la question des corpus plurilinguistiques, figure parmi les chantiers qui seront développés dans les prochains mois.

[1] R. Favreau, J. Michaud, B. Mora, Jura, Nièvre, Saône-et-Loire, Paris, 1997 (Corpus des inscriptions de la France médiévale, 19) – http://www.persee.fr/doc/cifm_0000-0000_1997_cat_19_1 ; Id., Côte-d’Or, Paris, 1999 (Corpus des inscriptions de la France médiévale, 20) http://www.persee.fr/doc/cifm_0000-0000_1999_cat_20_1; R. Favreau, J. Michaud, Yonne, Paris, 2000 (Corpus des inscriptions de la France médiévale, 21) – http://www.persee.fr/doc/cifm_0000-0000_2000_cat_21_1.

[2] L’extraction des textes et des métadonnées à partir des volumes océrisés disponibles en ligne, a été réalisée par Pierre Brochard (CNRS-LaMOP). Aurore Menudier (CESCM-Poitiers, avec le soutien de COSME2) a assuré la révision et a complété le corpus.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.