Les actes royaux relatifs au Poitou

L’École nationale des chartes, dans le cadre d’un programme de recherche plus vaste consacré aux actes royaux et princiers français au Moyen Âge et à l’époque moderne, a entrepris d’éditer sous forme électronique le Recueil des documents concernant le Poitou contenus dans les registres de la chancellerie de France, publié au XIXe siècle par Paul Guérin.

Ce Recueil est, comme son nom l’indique, composé d’éditions d’actes des rois de France enregistrés en chancellerie. Au-delà de son spectre régional, il possède un intérêt essentiel pour l’étude de l’acte royal à la fin du Moyen Âge : il est actuellement le seul corpus imprimé qui s’étende sur une longue période en conservant des principes de sélection uniformes. À ce titre, il fournit une coupe remarquable par son ampleur à travers la totalité des registres de la chancellerie royale, de 1302 au milieu du XVIe siècle, et compte pas moins de 2000 actes.

Depuis 2012, avec le soutien financier du consortium COSME, les douze premiers tomes de cette vaste entreprise éditoriale – les seuls à être tombés dans le domaine public – ont été progressivement saisis, encodés en XML/TEI et mis en ligne sur le site corpus.enc.sorbonne.fr, où ils sont librement consultables et téléchargeables. Les deux derniers tomes, couvrant la période 1465-1483, sont en cours de traitement et seront disponibles dans les mois à venir.

D’ores et déjà, cette édition électronique ouvre de larges perspectives pour l’étude de la chancellerie royale française. Ont ainsi été lancées des recherches sur la typologie des actes royaux et sur la possibilité de reproduire celle-ci grâce à des procédures de classement automatisé. Des travaux dans le domaine de la paléographie sont également en cours ; à cette fin, les éditions du Recueil font actuellement l’objet d’un traitement permettant de les rapprocher des numérisations en mode image des registres originaux réalisées par les Archives nationales (http://www.culture.gouv.fr/documentation/archim/tresor-chartes.html)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *